Une Semaine, un Chapitre

(ou un peu plus...)

Mirrors de Alexandre Aja

5 commentaires

mirrors
Pauvre Ben Carson. Suspendu de la police pour avoir tué un homme, il essaie d’arrêter de boire à l’aide de cachets à risques hallucinogènes et prend un boulot de garde de nuit au Mayflower, un ancien centre commercial délabré après un incendie, qui était anciennement un hôpital où un certain Dr Kane traitait les troubles de la personnalité. Le gardien de nuit précédent a quant à lui rendu l’âme, tué par son reflet.

Lire la suite...

Voir un film d'horreur à plusieurs: The Descent de Neil Marshall... Un bon choix.

6 commentaires

Beaucoup ont dû le remarquer, le film du moment n’est plus vraiment du moment depuis déjà une quinzaine de jours… Aucun film n’a détrôné Funny Games, parce que je n’ai pas eu l’occasion d’aller beaucoup au cinéma, et parce que les films que j’ai vus étaient soit déjà sortis depuis longtemps (Rec), soit impossibles à conseiller (Indiana Jones)…
Mais les critiques de film me manquent, et il n’y a pas que les salles de cinéma pour se mettre un film sous la dent. Un dvd et un ordinateur suffisent. Petit diner entre copains suivi d’un film d’horreur regardé à plusieurs : attention, soirée tendance !

Lire la suite...

L'horreur espagnole : Rec, un film de Paco Plaza et Jaume Balaguero.

14 commentaires

rec
Le tournage caméra à l’épaule, dans le genre du film d’horreur, a déjà montré toute son efficacité dans le Projet Blair Witch, ou encore dans Cloverfield. Rec innove pourtant, en choisissant d’associer à cette caméra mouvante et au plus proche des événements, une esthétique gore que les deux précédents avaient préféré occulter.

Lire la suite...

Planète terreur : Robert Rodriguez et l'aventure Grindhouse

5 commentaires

A la suite de Boulevard de la mort, Planète terreur continue le périple générique lancé par Tarantino.
Cette fois, les morts-vivants envahissent une petite bourgade du fin fond des Etats Unis et sèment la terreur.

Lire la suite...

Citations et littérature dans les films d'horreur ou comment la multiplicité de supports et de références mène à la folie

5 commentaires

Cette fois-ci, je pars d’un film de John Carpenter : L’antre de la folie, réalisé en 1995. John Trent, embauché pour retrouver un écrivain célèbre de livres d’épouvante est amené, dans sa recherche de l’écrivain, à confondre réalité et monde des livres. Et si l’inspiration horrifique de l’écrivain était bien réelle : si les monstres existaient? Ou pire encore, si John n’était finalement pas réel, s’il n’était qu’un personnage de livre ?

Lire la suite...

Les griffes de la nuit ou Freddy, incarnation du cauchemar

5 commentaires

C’est le premier de la série Freddy (1985), celui dont j’ai envie de parler. Freddy sort de la nuit y fait beaucoup allusion, en toute logique puisque le réalisateur est le même pour les deux films : Wes Craven, qui s’y remet exactement 10 ans après.

Lire la suite...